Assurance vie ou assurance décès : comment choisir ?

Les contrats d’assurance ont été créés pour se protéger de l’avenir. En effet, personne ne peut être sûr à cent pour cent de ce que l’avenir nous réserve. Qu’il soit bon ou mauvais, la seule chose que l’on puisse faire est de prévoir les imprévus. Pour les non-initiés, il est souvent difficile de décider s’il faut souscrire une assurance vie ou une assurance décès. En tant qu’assuré potentiel, il est important que vous sachiez lequel de ces deux types de polices répondra à vos besoins et quel type d’épargne choisir pour assurer l’avenir.

Ce sont vos besoins qui déterminent ce dont vous avez besoin !

Si votre objectif est de faire fructifier votre argent, la bonne assurance pour vous est l’assurance vie, qui a une fiscalité intéressante surtout à partir de la 9ème année. Contrairement à l’assurance décès, l’essence de l’assurance vie est l’épargne. Il s’agit de cotiser pour se préparer aux fluctuations futures de votre situation. L’assurance décès, quant à elle, est une contribution versée à vos proches. En d’autres termes, il s’agit d’un dépôt que vous effectuerez pour subvenir aux besoins futurs de votre famille après votre décès. Alors que vous êtes le bénéficiaire d’une assurance vie, ce n’est pas le cas pour une assurance décès.

Sachez-en un peu plus sur le contrat d’assurance décès !

L’assurance décès est le matelas financier que vous pouvez offrir à vos proches après votre décès. À ce titre, il est normal que ce contrat ne soit pas rémunéré. Pour certains assureurs, certaines conditions doivent être remplies afin d’opter pour un contrat d’assurance décès. Ces conditions déterminent également le montant de la cotisation à verser. Vous pouvez verser un montant forfaitaire et continuer à verser des cotisations uniques. Ce contrat n’est pas illimité dans le temps. En effet, si le souscripteur ne décède pas dans le délai prévu par le contrat, la cotisation est perdue et ne vous est pas restituée. En cas de décès, le bénéficiaire recevra le montant convenu dans le contrat avec le souscripteur.

Ce qu’il faut savoir sur un contrat d’assurance-vie !

L’assurance vie est un contrat d’épargne et non un contrat de prévoyance comme l’assurance décès. L’objectif principal est de faire fructifier l’argent de la cotisation. Le montant de la prime ne suit aucune condition. Chaque souscripteur est libre de déterminer sa prime. La prime est toujours disponible et récupérable à la date anniversaire du contrat. De plus, il n’y a pas de limitation concernant le renouvellement du contrat. Il n’y a pas de limite d’âge pour le souscripteur.